Et si on allait vivre notre rêve ?

« Si quelqu’un rêve seul, ce n’est qu’un rêve. Si plusieurs personnes rêvent ensemble, c’est le début d’une réalité » Hundertwasser

 

Je me souviendrai toujours de cette citation écrite dans l’une des pièces du Motoco (la structure de promotion culturelle située dans le quartier DMC à Mulhouse) qui est apparue comme une évidence. Depuis que nous parlions ensemble de notre projet, Jérôme et moi sommes passés de « c’est notre rêve de le faire » à « on va le faire ».

Notre projet a germé petit à petit dans notre esprit jusqu’à en devenir une obsession. Tout d’abord on évoque le sujet, on en parle puis on se dit que ce serait extra de le faire, on regarde des vidéos, on lit des récits, on s’évade avec Allô la Planète, on rêve, on s’imagine à leur place. Et on y pense, chaque jour, chaque soir, jusqu’au jour où l’on se dit « Mais pourquoi pas nous ? ».

 

Pourquoi ne ferions nous pas un grand voyage à vélo sur 1 an ?

Il n’est pas toujours facile de se lancer et se dire que l’on va tout quitter. Mais qu’avons-nous réellement à perdre ? Sans enfants, pas de maisons, ni de crédit, nous avons juste un CDI tous les deux. Certes, le Saint Graal pour une vie parfaite, que l’on nous matraque à longueur de journée. Mais nos rêves, quand allons-nous les réaliser ? Dans plusieurs années, nous n’avons pas envie de commencer nos phrases par « Si seulement… ». On peut le faire aujourd’hui, alors n’attendons pas demain et partons pédaler !

Nous avons officialisé le projet l’été dernier, lors de nos vacances entre amis à Seillans. En réalité, nous avons deux projets, d’abord nous allons nous marier puis nous partons dans la foulée. Un voyage de noces sur plusieurs mois, à vélo et en bivouac, loin du romantisme des hôtels idylliques mais dans la beauté et la variété des paysages qui s’offriront à nous, en compagnie du Monde et des gens qui le peuplent.

Derrière ce voyage se cache deux jeunes qui ont juste envie de réaliser leur rêve, voir le Monde, sortir de leur zone de confort et aller à la rencontre des Autres. Ces Autres, ces oubliés, ceux qui peuvent faire peur à cause des médias et leur discours catastrophiste. Nous n’avons pas la prétention de vouloir changer le monde, juste faire de petites choses à notre petite échelle.

 

« Il est temps de faire de toutes petites choses, multipliées par des milliards de toutes petites. » (Jacques Gamblin).

 

C’est pourquoi, nous avons également prévu de donner une dimension solidaire à notre projet. Nous avons la chance, grâce à nos passeports français et notre situation de pouvoir voyager partout dans le monde. Nous avons la chance d’être né dans un bon pays (France & Allemagne) et d’avoir pu grandir dans une région où nous pouvons facilement nous rendre à l’école, au travail, accéder aux soins grâce aux différentes infrastructures de mobilité misent en place. Cependant, beaucoup de personnes dans le monde n’ont pas ce privilège et dans certains villages reculés, faire 20 kilomètres est tout simplement impossible. C’est pourquoi, nous avons décidé de rouler pour l’association Cycles et Solidarité. La mission de cette association est de récolter des vélos, les remettre en état et les distribuer dans certains pays d’Asie du Sud-Est, tout en faisant un accompagnement terrain. Les vélos aideront ensuite ces populations pour tous leurs déplacements.

 

Quand allons-nous partir ? En avril 2018.
Où allons-nous ? Nous souhaitons rejoindre l’Asie du Sud-Est par la terre en passant par la Turquie, l’Iran, les pays en Stan, la Chine. Nous aimerions aussi aller en Inde, en Mongolie et prendre le Transsibérien. Mais on a encore d’autres idées en tête, nos cerveaux sont en ébullition ! Ce trajet est bien évidemment ajustable au gré de nos envies, des rencontres et des surprises (et du portefeuille !). La grande ligne est tracée, les petites lignes sont à fignoler.

 

On est heureux de pouvoir (enfin) partager cette nouvelle avec vous, depuis le temps qu’on y pense et que ce(s) projet(s) nous hante(nt) l’esprit, matin, midi et soir.
Tous les conseils sont bienvenus

 

Au plaisir de vous voir bientôt sur Un Tour à Vélo
Facebook   |   Twitter   |   Instagram

Pour plus d’informations sur Cycles et Solidarité, ça se passe sous les liens suivants :
Site Web   |   Facebook   |   Twitter

 


 

21 commentaires sur “Et si on allait vivre notre rêve ?

  1. Génial ! J’avais cru voir les indices, avec tes questions Megabus et puis quand j’ai vu votre nouvel IG j’ai tout compris ! Super projet, j’ai hâte de vous suivre 🙂

    1. Oops trop d’indices ! hihi ! Merci pour ce message. Va falloir être patient encore, mais cet été, avec Strasbourg – Berlin, c’est déjà une mini aventure. L’échauffement 😀

  2. Super projet Laura !
    Hâte de suivre vos récits et photos pour cette belle cause 🙂

    “Il faut faire de la vie un rêve et faire d’un rêve une réalité.” Pierre Curie

    1. Cette citation correspond parfaitement à notre état d’esprit 🙂 Merci en tous les cas, on a vraiment hâte de commencer tout ça et partager avec tout le monde cette aventure

  3. Quel beau projet vous avez là !! Vivez vos rêves tant que vous le pouvez vous avez complètement raison. J’ai hâte comme beaucoup d’autre je pense de lire vos récits de ce voyages extraordinaire qui vous attend !!

  4. Quel plaisir et belle surprise : tomber sur votre site par hasard, alors que nos pensées sont encore en voyage et que (fraichement rentrés de notre voyage de noces de trois mois à vélo aux Philippines 😉 🙂 ) on trépigne de repartir !
    Nous vous souhaitons de belles routes et nous réjouissons de suivre votre périple ! So and Zo

  5. J’avais suivi d’un oeil votre projet sur twitter & instagram mais je n’avais pas encore lu l’article d’annonce des 2 événements ! C’est trop top ! Félicitations & hâte de vous suivre (déjà cet été pour commencer 😉 )

    1. Merci beaucoup Julie 🙂 Ca fait vraiment plaisir de lire des commentaires comme ça ! On a hâte de partager nos futures aventures à vélo. Mais en attendant, faut tout préparer (et c’est du boulot !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *