Little Escape

Motoco, dmc, mulhouse

Quartier DMC – Le temple de la créativité à Mulhouse

Tous les Mulhousiens le connaissent, peu ont déjà eu la chance de le visiter : le quartier de l’ancien site DMC.

Ambiance musicale :

 

Temple de la créativité, Royaume de l’Urbex : le quartier des anciennes usines DMC à Mulhouse

 

Haut lieu de l’industrie textile mondial pendant plusieurs siècles, DMC a pris ses quartiers à Mulhouse en 1746. Pourvoyeuse de plusieurs milliers d’emplois, la société fait partie intégrante de l’histoire de la cité Mulhousienne. C’est sur plus de 75 hectares que s’étalait l’activité, dont la dimension internationale était incontestable.

Chaque Mulhousien a, de près ou de loin, un lien avec DMC, et c’est certainement l’une des raisons pour laquelle la jeunesse Mulhousienne reprend aujourd’hui possession de ces lieux, laissés par l’entreprise après une période délicate qui l’a vu recentrer ses activités et abandonner ses usines.

L’objectif avoué est de redonner vie à cette place forte de l’industrie Mulhousienne, en en faisant un point central de la culture, de la créativité et de la dynamique entrepreneuriale. Le projet s’étalera sur un quart de siècle, et l’ensemble des 75 hectares de la friche est concerné.

 

Le temps s’est arrêté

quartier DMC

D’immenses bâtiments en briques rouges jonchent le quartier. Chaque bâtiment dispose d’une surface de plusieurs milliers de mètres carrés, rehaussé par des plafonds hauts et des équipements, encore présents, traduisant du passé industriel du site. On a eu la chance de pénétrer dans le bâtiment 75, dans lequel l’association Motoco a élu domicile.

L’endroit nous fait immédiatement penser à la célèbre Speicherstadt de Hambourg, ou à la KulturBrauerei de Berlin.

On pénètre dans ce temple de la créativité, royaume de l’Urbex, comme on pénétrerait dans certains sites historiques devenus parcs d’attraction à ciel ouvert.

Sol brut d’aspect béton, hautes fenêtres, hall immense de 1000 m² environ; des canapés de récup’ ci et là, des tourets d’électriciens en guise de table, d’anciennes chaises hautes de bistrot, quelques vélos type années 70 désossés.

Le temps s’est arrêté.

Sueur et dur labeur ont habité ce haut lieu du textile mondial… Et c’est donc fort naturellement qu’on retrouve à l’étage, un vaste espace dédié à un projet artistique : Vortex-x, dont les œuvres sont ici faites principalement de fil et d’une structure en tasseaux de récupération. Surprise et originalité garanties !

 

Je ne suis pas un artiste mais un amateur d’art

quartier DMC

Oui, comme le dit Chadi, de l’association AIA , qu’est-ce que l’art finalement ?

Autour d’une problématique sur la reconstruction de la civilisation post-industrielle, le collectif AIA propose des ateliers visant à stimuler la créativité et la réflexion sur soi-même. Une belle parenthèse méditatoire en rapport avec le lieu. A la question : “Quelles seraient vos trois voeux ?”, j’ai répondu ne pas avoir la prétention d’en avoir.

 

Au carrefour de la scène urbaine de Mulhouse

quartier DMC

A quelques pas de là, guidés par Barbara dans un labyrinthe de longs couloirs fraîchement cloisonnés, l’on arrive dans un studio d’enregistrement pro et ouvert à tous. D’un coup, d’un seul, on bascule dans un univers parfaitement inattendu !

Tables de mixage, equalizers, compresseurs, hauts-parleurs parfaitement équilibrés, batterie et percussions à disposition, micro isolé dans une boîte. Nos voix n’ont plus d’écho, isolation acoustique aux murs.

On se rend rapidement compte que l’on est au cœur de la scène urbaine Mulhousienne, qu’il me tarde de découvrir. Quel joyau pour les artistes indépendants ou jeunes talents de pouvoir bénéficier de telles installations!

L’immensité de l’endroit continue de nous surprendre. Ici, une troupe de théâtre a élu domicile et redonnent 1001 vies au lieu. Là, un artiste se prépare dans une pièce de libre expression sur fond musical.

 

Un Rooftop Bar à Mulhouse ?

quartier DMC

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Nous grimpons des escaliers etroits. Une trappe se présente à nous, que l’on franchit accroupis.

On accède au toit du bâtiment, l’endroit est exceptionnel et on dispose d’une vue privilégiée sur le vaste complexe industriel, et sur Mulhouse tout entier. Quelle grandeur !

L’endroit se prêterait volontiers à la création d’un rooftop-bar avec piscine.

On y trouve même des traces de créativité du collectif : on joue avec le soleil, du petit jour à son coucher, grâce à une loupe fixée à une planche de contreplaqué. Le “chemin” du soleil est retracé tel le principe du cadran solaire sur la planche en bois. Le temps qui défile. Le vie qui parcourt son chemin. Nos vie qui avancent.

 

Déjà un incontournable

quartier DMC

Les anciennes usines DMC promettent de cacher de nombreux joyaux de la sorte. Un tel endroit offre un espace de création d’une valeur inestimable pour une ville. Le collectif Motoco donne une nouvelle définition au mot friche, c’est passionnant.

Le plan souhaité par la ville “aux cents cheminées”, d’en faire un quartier dynamique, intelligent, et culturel colle parfaitement avec ce que dégage cet endroit. Toutes les formes de création y sont régulièrement représentées.

Un incontournable à visiter à Mulhouse !

 

Quelques informations

 

Le plus simple est de contacter directement l’association Motoco : http://motoco.me/motocontact/

Prévoyez au minimum 2 h de votre temps pour la visite, surtout si vous êtes amateur d’Urbex et de photographie.

En savoir plus sur le projet : http://www.mulhouse-alsace.fr/fr/dmc-et-label-iba-basel

Adresse : Lien Google Maps  (Entrée rue de Pfastatt)


© Texte by Jérôme / Pics by Laura

Plus de photos sur le compte Flickr, Instagram et Facebook de Little Escape


  • DMC quartier alternatif Mulhouse

Leave a Reply