Véloroute du vignoble : des vignes et des vélos

L’amour de l’Alsace pour la petite reine n’est plus a démontré, tant on dénombre de kilomètres d’itinéraires cyclables à travers cette belle petite région. Entre villes et villages, vignobles et canaux, les cyclotouristes y trouvent forcément « guidon à leur vélo » et ce fut notre cas ! Lors du week-end de l’Ascension et par une météo plus que clémente, nous enfourchions nos deux-roues à l’assaut de la Véloroute du Vignoble, de Dachstein à Riquewihr.

 

Pour la petite histoire …

En 2013, l’Alsace fêtait les 60 ans de sa renommée Route des Vins. Pour cette occasion, la région et les deux départements (Bas-Rhin et Haut-Rhin) inaugurèrent la piste cyclable de la Véloroute du Vignoble. Longue de 130 km, elle relie Marlenheim à Thann et emprunte de nombreuses voies agricoles entre les vignes et une partie de l’ancienne route romaine, tout en passant par de typiques villages alsaciens. Un plaisir pour les pupilles et les papilles !

 

7 mai 2016

Le top départ est donné de notre village de résidence à Dachstein, à côté de Molsheim, quasi directement sur la véloroute. Les vignes se font apercevoir dès les premiers tours de roues et notamment juste avant Obernai, sur les hauteurs de la plaine d’Alsace. Etape incontournable et ville traversée par l’Eurovelo 5, nous descendons sur Obernai, qui nous charme (et nous charmera toujours) grâce à ses maisons à colombages et la vie touristique dynamique qui en émane.

 

Véloroute du vignoble
Obernai, Alsace

 

Le rythme paisible du vélo nous laisse le temps d’apprécier le paysage décoré de vignes. Bernardswiller, Goxwiller et Barr, nous grimpons ensuite jusqu’au sommet d’Heiligenstein, encouragés par des cyclistes aux montures sportives, pour y déguster nos sandwichs fait maison. Posés sur un banc avec table, nous admirons le paysage, jusqu’à ce que nos yeux soient attirés par un panneau indiquant Goxwiller dans la direction que nous voulions prendre, ce qui nous ramènerait en arrière. On réfléchit, on regarde nos cartes interactives et on en conclut que nous nous sommes trompés de chemin ! Franche rigolade malgré les deux kilomètres de montées, on apprécie d’avantage cette belle et longue descente qui nous ramène dans le cœur de Barr et pour se consoler, on se laisse tenter par une pâtisserie.

La vie suit son cours sur l’itinéraire du vignoble et nous découvrons au rythme de nos coups de pédales, une région somptueuse, entre plaine du Rhin et la lointaine Forêt Noire. La riche Histoire de l’Alsace se dévoile à la force de nos muscles entre village fortifié comme Dambach-la-Ville et un paysage ponctué de châteaux du Moyen-Âge, parfois en ruine, parfois bien conservés, comme l’incontournable château du Haut-Koenigsbourg.

Une fois passé la frontière du Haut-Rhin, il ne nous reste plus qu’une dizaine de kilomètres avant de rejoindre Riquewihr. Nous traversons Bergheim, un des nombreux villages entourés de remparts pour rejoindre Ribeauvillé par la route départementale, notre 3ème de la journée. Nous profitons du temps qu’il reste devant nous pour descendre de nos montures et remonter à pieds la célèbre ruelle touristique de Ribeauvillé, jusqu’à la tour des Bouchers. Une vingtaine de voiture de collection ont également décidé d’emprunter ce chemin et au milieu du brouhaha des klaxons, touristes et locaux saluent ce spectacle.

 

Véloroute du vignoble
Bergheim, Alsace

 

Un seul village nous sépare de notre destination finale : Hunawihr. Nous mettons les voiles, ou plutôt les pédales, dans un rythme soutenu car impatient d’arriver et de se désaltérer le gosier. Mais cette dernière partie est rude : les montées nous chauffent les cuisses (je dois même pousser mon vélo) et l’itinéraire est mal balisé. Dans Hunawihr nous ne savons plus quelle route prendre, nous suivons alors les indications du GPS du téléphone, qui nous fait passer par des chemins non goudronnés et encore d’autres montées ! Mais qui dit montées, dit belle vue dégagée et beau paysage !

Nous voyons Riquewihr, si proche, mais pourtant si lointaine. Les remparts nous empêchent d’emprunter les escaliers étroits pour entrer dans le cœur du village. Nous faisons le tour, sous la pluie jusqu’à atteindre la porte haute et enfin notre hôtel. La cité médiévale s’est faite désirer …

 


Les + du parcours :

  • Le paysage entre les vignes, villages, domaines viticoles
  • 80% de l’itinéraire sur pistes cyclables
  • Route 100% goudronnée accessible aux vélos de route

 

Les – du parcours :

  • Manque de points d’eau
  • Balisage parfois imprécis

Retrouvez le parcours complet sur Bikemap

Plus de photos sur le compte Flickr, Instagram et Facebook de Little Escape


  • Alsace

2 commentaires sur “Véloroute du vignoble : des vignes et des vélos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *