Berlin : visiter le monde qui se trouve sous nos pieds

Berlin est une ville qui regorge bien des mystères, étant donné son fort passé historique. L’un de ses secrets est son sous-sol, qui fourmille de souterrains, de passages, d’abris, de bunkers. L’histoire de la création de ses sous-sols est très bien contée par le site Trip Teaser, que je vous conseille de lire, pour tous les amateurs d’histoire et d’Histoire (avec un grand H).

Depuis 1987, l’association Berliner Unterwelten, située à la sortie du U-Bahn « Gesundbrunnen », propose des visites guidées des installations souterraines berlinoises à travers différents tours, une manière originale pour découvrir la capitale et ce qui se passe sous nos pieds :

  • Tour 1 : « Mondes obscurs » per met de visiter un bunker de la seconde guerre mondiale pour y vivre le quotidien des berlinois durant les attaques ;

 

tour 1

 

  • Tour 2 : « De la tour de protection à la montagnes de décombres » est une visite des 3 étages du plus grand bunker de Berlin ;

 

Tour 2

 

  • Tour 3 : « Métro, bunker et Guerre Froide » nous montre les installations effectuées dans les sous-sols de Berlin Ouest lors de la Guerre Froide au cas où il y aurait eu une attaque nucléaire ;

 

Tour 3

 

  • Tour M : « Percer le mur » pour découvrir comment certaines personnes ont tenté de fuir l’Est en passant par les souterrains de la ville.

 

Tour M

Lors de notre court séjour à Berlin, pour fêter la nouvelle année, nous avons fait le Tour 3, celui qui mène vers les abris antiatomique et la prétendue protection de la population en cas de guerre nucléaire.

On commença la visite par un premier bunker anti-aérien, reconvertit par la suite en abri antiatomique. On pu apercevoir les installations conçues pour purifier l’air afin que la population berlinoise puisse s’oxygéner durant quelques jours, ainsi que les réserves d’eau potable. Nous avons fait la visite en allemand, donc je n’ai pu retenir toutes les informations dévoilées par notre guide (qui, par ailleurs, parlait très vite). On continua notre tour dans une station de métro construite de façon à pouvoir être totalement fermée en cas d’attaque, pour être le plus sécuritaire possible.

La visite fut très intéressante car on pouvait très bien s’imaginer la difficulté qu’aurait rencontré les berlinois à vivre dans de tels abris dont l’efficacité n’est pas prouvé. Tout était pensé au strict minimum pour survivre : de la nourriture, au papier toilette. Dans un des bunkers, plus de 3000 réfugiés auraient pu survivre durant 14 jours en totale autosuffisance (air, eau, nourriture) en dormant dans des dortoirs avec des lits à 4 étages.

J’arrête de dévoiler des informations, à vous de partir à la découverte des sous-sols berlinois. Vous retrouverez toutes les informations nécessaires sur le site de Berliner Unterwelten.

En tous les cas, je ne peux que conseiller ce genre de visite qui nous en apprend toujours plus sur l’histoire de la capitale allemande. Je n’hésiterai pas à refaire d’autres tours, en Français cette fois-ci, pour tout comprendre !

N.B. : Toutes les photos sont issues du site Berliner Unterwelten, étant donné qu’il est interdit de faire des photos lors des visites.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *