Un Week-End à Munich

La bière, les saucisses, les biergarten, ces terrasses extérieures de grandes tables et bancs pliables qu’on se partage avec des inconnus. Tant d’images pour caractériser ce beau pays qu’est l’Allemagne et la ville de Munich n’échappe pas à ces clichés, bien au contraire, elle les cultive ! C’est lors du long week-end du 8 mai 2015 que nous sommes allés visiter la capitale Bavaroise.

 

4 heures de route pour rejoindre Munich de Strasbourg, une distance correcte, à se demander « mais pourquoi avons-nous attendu si longtemps avant d’y aller ? ». Nous avons réservé une chambre privée  grâce à AirBnb afin d’économiser quelques euros et pour parfaire son allemand et/ou anglais, selon l’humeur !

 

Notre hôte nous attend chez lui, il vit sur la Prinzregentenstrasse, non loin du centre ville avec deux autres colocataires. Il a loué sa chambre pour le week-end car il part en vacances le lendemain. On fait les présentations et Stefan nous montre l’appartement, nous donne les clefs, une carte de Munich, nous conseille deux trois endroits et nous prête également deux vélos avant de repartir au boulot. Le séjour commence donc très bien ! Les trois colocataires sont très écolos et des affiches aux messages engagés tapissent les murs, tels que « Think Global Eat Local », « Make love not cars ». On peut également prendre tout ce qu’on veut dans le frigo, car nos hôtes ne font que rarement les courses, Stefan fait du « Dumpster Diving » grâce à une association, c’est-à-dire qu’il récupère la nourriture des poubelles des supermarchés ou fait la fin des marchés. Ce n’est pas parce qu’ils sont en manque d’argent, c’est tout simplement car ils luttent contre le gâchis, et les chaînes de distribution jettent énormément de déchets encore consommables.

 

Revenons à nos moutons … Un week-end à Munich

 

JOUR 1

 

 

Neues Rathaus / Marienplatz

Viktualienmarkt

Hofgarten

Königsplatz

Marienhof

 

On pose nos affaires dans notre chambre et on n’hésite pas une seconde avant de prendre les vélos et partir explorer la ville.

On se « gare » sur la place Max-Joseph en face du théâtre national de Munich afin de se rendre à pied vers le centre du centre et la Neues Rathaus, qu’on ne peut louper, car cet énorme bâtiment de style néoclassique domine la Marienplatz. Bien évidemment, un Biergarten se situe dans la cour de la mairie, au calme, où règne le clic des appareils photos. Le sommet de la Rathaus offre une vue dégagée sur Munich et comme le beau temps est au rendez-vous, on peut apercevoir les Alpes.

Au fameux Biergarten du Viktualienmarkt nous trouvons une place entre les groupes d’allemands pour casser la croûte. C’est un lieu où se rencontrent toutes générations, tous types de personnes, qui se partagent une table et parlent entre eux comme s’ils se connaissent depuis des années. Muni d’une « petite » bière de 50 cl et d’un bretzel plus grand que mes deux mains réunies on regarde le tableau de vie à la Munichoise et on s’y sent bien !

De retour vers nos vélos entourés d’une centaine d’autres, on part pédaler dans le parc Hofgarten puis vers la Königsplatz, qui est surplombée par 3 énormes édifices entourés d’espaces verts et d’un parc où les gens jouent aux échecs, se posent sur un banc le regard dans le vide et apprécient le temps qui passe.

Cette journée passe à une vitesse folle. Avant de rentrer à l’appartement, on fait un détour vers le centre ville, dans quelques magasins aussi, comme le célèbre « Manufactum » et on se pose sur une chaise à Marienhof.

 

JOUR 2

 

 

Bayerisches Staatsministerium der Justiz

Augustiner Dom (restaurant)

Olympiapark

BMW Welt

Viktualienmarkt

 

Ce jour est dédié au Parc Olympique. Avant de s’y rendre, toujours à vélo, on s’arrête prendre un café en ville et on s’assied sur un banc, profitant du calme et de la fraîcheur matinale.

Sur la route, un bâtiment retient notre attention, le ministère de la justice bavaroise dont l’architecture est impressionnante. Petit aparté : le mélange de style à Munich m’a beaucoup marqué car d’un coup, au milieu de bâtiments qui se ressemblent, surgit un énorme édifice néogothique. Du moins, c’est comme cela que je le ressens !

La pluie a malheureusement décidé de tomber quand on souhaite se rendre au parc olympique, on s’abrite, en espérant qu’elle passe rapidement, mais en vain. Tant pis, nous cherchons un restaurant pour manger typiquement bavarois et c’est au Augustiner Dom que l’on s’abrite. La décoration du restaurant est typique, le service très agréable et le repas excellent. Un restaurant que je conseille à toutes personnes en visite à Munich.

Le vent et la pluie ont déguerpi pour laisser place au soleil. On pédale vers l’Olympiapark. Les pistes cyclables sont omniprésentes à Munich ce qui facilite la visite à vélo. On roule à notre guise dans le parc puis on rejoint le BMW Welt pour admirer les belles berlines allemandes, les nouveaux modèles et les grosses sportives. Des magnifiques voitures que l’on ne peut se payer et de toute manière, on préfère le vélo !

La fin de journée approche à grand pas et ce soir on mange en ville. Il est encore trop tôt pour se rendre au restaurant (même pour l’Allemagne !) alors on retourne vers notre Biergarten préféré, celui du Viktualienmarkt en attendant l’heure du repas !

De retour à l’appartement, comme la veille au soir on est épuisé de tous les kilomètres parcourus. Le marchand de sable n’a pas besoin de passer …

 

JOUR 3

 

 

Schloss Nymphenburg

Englischer Garten

 

Dernière journée à Munich et dernier match du Bayern München en Bundesliga pour cette saison (information de la plus haute importance !).

Avant de faire nos derniers kilomètres à vélo, on prend le petit déjeuner dans une boulangerie – pâtisserie du quartier, au milieu des Munichois venus lire le journal en terrasse avec un grand café au lait.

Au niveau d’un pont, une multitude de personnes, appareil photo en main, regardent en direction de l’eau. Sur l’Isar, se trouvent des surfeurs qui à l’aide du courant et de quelques cordes bien placés ont réussi à créer une vague pour s’entrainer à dompter leur planche de surf. Scène très originale en plein cœur de Munich et d’autant plus drôle lorsque l’on croise des surfeurs à vélo avec leur planche.

La ville grouille de maillots rouges et blancs, les fervents supporters du Bayern se sont levés tôt  pour fêter le titre du club allemand avant d’aller voir le dernier match et leur apparition sur la Marienplatz. Le Hofbräuhaus est également envahi de fans, chope de bière de 1 L à la main, l’ambiance y est très festive, une ambiance comme on l’apprécie, « sans chichi ».

On se rend à l’opposé de la ville au Schloss Nymphenburg où l’ambiance y est plus calme. Sur les escaliers du beau château baroque et dans ses jardins se suivent les photos de mariage de jeunes tourtereaux. Il faut dire, que le lieu se prête à merveille pour prendre des clichés souvenirs du plus beau jour de sa vie.

Le temps aujourd’hui nous est malheureusement compté car il faut songer à prendre la route pour retourner en Alsace. Sur le chemin du retour, on passe par le Englischer Garten, le poumon vert de la ville, plus vaste que Central Park ou Hyde Park et on y mange une bonne saucisse avec salades de pomme de terre, repas typique et délicieux. Le parc regorge de familles, d’amis, de couples venus faire une promenade, jouer dans l’herbe ou s’asseoir sur un banc de l’un des 4 Biergarten dont celui de la Tour Japonaise avec une capacité de 7000 places (le deuxième plus grand du monde, le 1er est aussi Munichois !).

 

Les heures défilent et 5 heures de route nous attendent …

Les pieds positionnés sur les pédales, la voiture démarre. La nostalgie s’empare déjà de nous. Quelle magnifique ville, quelle magnifique ambiance.

 

Bilan : 65 kilomètres à vélo

 

2 commentaires sur “Un Week-End à Munich

  1. Salut !
    Je viens de découvrir ton site en cherchant des truc sur Munich ! C’est une des rares grandes villes allemandes que je ne connais que très peu. J’y retourne en septembre au moment de l’Oktoberfest donc cela sera sans doute moins sportif que toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *